• Accueil
  • > Non classé
  • > L’incandescente ou lorsque le feu fait un clin d’œil à la Tranquillité

L’incandescente ou lorsque le feu fait un clin d’œil à la Tranquillité

Elle a la couleur du soleil
Et dans sa voix
Chante une lumière intemporelle
Dont chacun de ses mots est emprunt

Son sourire
A l’éclat de miel
Ravit tous ceux qu’elle aime
Dérobe les peurs
Balaye les réticences

Son regard rieur
Ourlé d’un noir de jais
Qui rend à l’obscurité son étincelle
Englobe d’une chaleur, qui sait rassurer

De sa vibrante présence
Baignée d’une communicative aura
Se dégage sa passion
Pour cette vie mutine et capricieuse
Dans laquelle sa confiance est déposée
Ainsi que son assurance
Lorsque pourtant
Elle concède par instant
Sa délicate fragilité
Embrasée par ses milles mystères
Et ses tours, qu’avec amusement
Elle déjoue
Elle y avance
Toujours aventureuse, intelligente et instinctive

Tous ses mots sont courageux
Et fiers
Et droits
Entiers

Entre ses bras
Immensément ouverts
Comme un ciel sans fin
Elle possède une terre d’exil
Qui accueille et abreuve

Femme muraille
Forte de ses remparts
Et de son cœur
Qui parfois se contrarient
Mais sont les meilleurs alliés
Elle insuffle une attractive gaieté
Dont ceux qui l’approchent
Ont la chance d’en saisir une part
Comme le trésor d’une étoile
Qu’ils peuvent ajouter
A la toile de leur propre partition
Accrochée brillamment
Au firmament de leur mélodie composée
Dont elle a agrandit la portée

Mais qui te nourrit, toi
Et où étanches-tu ta soif
Reposes-tu tes craintes
Et apaises tes fatigues
Lorsque tes bras dépliés
Accueille le monde entier?

A.T.

0 Réponses à “L’incandescente ou lorsque le feu fait un clin d’œil à la Tranquillité”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Un livre Un jour |
Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les lendemains de la poésie
| Leblogdelpapet
| Cheminfaisant56