Routes

Les longs voyages de nuit
A traverser les routes
Au cœur de l’obscurité avancée
Impénétrable
Perçant les campagnes allongées
Et endormies
Accompagnés
Par le bruit mat et intermittent
Du clignotant métronome
A l’aléatoire
A l’intervalle
Par la berceuse régulière
Des essuies glace
Balayant la pluie fine
Écrasée
En gouttes dilatées
Le son grave et le grincement
Reviennent
Tout un univers transporté
Du souvenir des départs matinaux
Des vacances
Les yeux clos
Le sommeil absent
Quelques lumières oranges et rondes
Perchées au bord
Ponctuant le temps creux
Et l’excitation contenue
Petits rayons incandescents
Fluctuant
Aux heures interminables
Que j’aurais voulu fixées
Éternelles
Étirées.

 

Parcourir les routes
Et contempler les horizons
La douceur des sens
Sensiblement présents
Avec discrétion
Sans s’imposer
Seulement avec légèreté
Voyager en rêve
Être partout
Comme dissoute
Et dispersée
Glisser sur le temps
Survoler les secondes
Et les lourdeurs.

 

Je n’avais rien
Pas de mots
Comme éteinte
Un blanc étale
A l’intérieur
Ecran
Écrasant
Alors que nous passions
D’une région à l’autre
Chemin triste
Sale
Et délavée
Parcours dépeuplé
La vie désertée
Une monotonie était tombée
Une torpeur incontrôlable
Et nous suivions
Le fil vague
D’une longue route
À peine courbée
Par endroit
Alors que je m’adonnais
A d’interminables rêveries
Mon esprit sillonnant
Gagné de paresse
Les tortueux fragments
De la France et de mon histoire.

 

Le corps se crispe
Soudain
A l’appréhension
A l’intersection
Les oreilles assourdies
Brutalement
Comme remplies d’un blanc
Massif et épais
Les pensées vidées
A la focalisation unique
A l’horrifique vision
Aspirante et envahissante
L’espace saturé
D’une hallucination vivide
L’impression d’un irréel
Précipité
S’approchant
Infiltrant
La réalité brutalisée
Pénétrée
A l’incursion
Un rêve éveillé
Vivacité acérée
La vie au ralenti
Bascule
Arrêtée
Un bourdonnement sourd
Le pressentiment du pire
Accident
Le bruit
Le choc
La taule et les corps
Au fracassement
Écrasement
Fracture et dislocation
Au franchissement
Au croisement
A l’intersection.

A.T.

0 Réponses à “Routes”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Un livre Un jour |
Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les lendemains de la poésie
| Leblogdelpapet
| Cheminfaisant56