Traces à l’inconscient

Quel vœu
Profond
Informulé
Précédant la vie
Le jour
A leur insu
Inconscient
Inscrivant la marque
Mortifère
D’un advenir impossible
D’une existence mort-née
L’être ne peut s’élever
L’être ne peut s’animer
Lueur absente
Vaisseau épave
Vide
Et sans fenêtre.

Obsession
Tenace et accrochée
Réitérée et entêtante
Au double oublié
Au double répété
Chaque fois en trop
Défilant sous le constat
En erreur
En lettres
En chiffres
Et en consommation
Deux
Instinctif et compulsif
Au fil des années
Déclinées
Sur lesquelles planent
Une inlassable absence
Amputée.

Larme
Au rouge sanglant écoulé
Artificielle
De la vie qu’elle ne contient pas
De la possibilité au jamais
Rappel en promesse avortée
A la tristesse recueillie
En une seconde de plomb
Manifeste
Matérielle
De ce dont elle est vide
Du rien qu’elle porte.

A.T.

0 Réponses à “Traces à l’inconscient”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Un livre Un jour |
Saffaetcharlotte |
Vis, Vole et Deviens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les lendemains de la poésie
| Leblogdelpapet
| Cheminfaisant56